Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le point sur : la polémique Ligne Azur.

Manuel Aechlimann et ses militants de l'UMP d'Asnières ont créé la surprise et une vive émotion en diffusant le 4 février au matin devant les écoles des tracts refusant la soi-disante "théorie du Genre" dans "les écoles et les crèches". La diffusion de cette propagande alarmiste intitulée "Protégeons les familles contre la théorie du genre" a évidemment été durement ressentie par les personnels enseignants mais aussi par de nombreux parents qui, choqués, se sont élevés contre cette instrumentalisation politique occasionnant quelques tensions à l'entrée des élèves.

Sur la fameuse "théorie du genre", peu de choses à ajouter tant les médias ont récemment démontré la nature mensongère de cette rumeur, relayée de manière étonnante par l'UMP d'Asnières (en contradiction avec les directives de l'UMP nationale, plus modérée sur le sujet). Mais le tract de Manuel Aeschlimann dénonçait aussi une certaine "Ligne Azur", accusée de faire l'apologie de l'homosexualité à l'école. Qu'en est-il?

Ligne Azur est un réalité un service d'écoute téléphonique destiné aux ados qui se posent des questions sur leur orientation sexuelle. Il émane de l'association Sida Info Service, d'utilité publique. Surprise, le partenariat avec l'Education Nationale, qui ne date pas d'hier, a été décidé en 2009 par...des ministres UMP, Luc Chatel et Xavier Darcos! C'est à dire sous N.Sarkozy!

Ce service d'écoute assuré par des professionnels assure une mission d'information sur la sexualité, nécessaire au vu du taux alarmant de suicide ches les jeunes homosexuels, jusqu'à 13 fois plus élevés que chez les hétérosexuels.

Sur ce site, on trouve des informations visant à montrer qu'il n'y a pas qu'une seule pratique ou orientation sexuelle. A aucun moment il n'est fait l'apologie d'une pratique sexuelle en particulier. Il ne s'agit pas de promouvoir l 'homosexualité mais de fournir une écoute et éventuellement des infos à des ados en détresse.

Autre rumeur à démentir: on ne trouve sur le site "Ligne Azur" pas la moindre mention d'une quelconque "théorie du genre".

Dernière précision, contrairement à ce que prétend l'UMP d'Asnières l'Education nationale n'envoie pas ses élèves sur le site, mais le numéro Ligne Azur est affiché dans les établissements.

Manuel Aeschlimann (UMP) a diffusé sa propagande ce matin à l'entrée des élèves, afin de dénoncer "la théorie du genre" en "crèche et à l'école", ce qui a choqué professeurs et parents.

Le point sur : la polémique Ligne Azur.

Partager cet article

Repost 0