Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le maire actuel d'Asnières est particulièrement fébrile, devant la probabilité de l'annulation de son élection par le Conseil d'Etat qui a relevé de nombreuses irrégularités. Depuis quelques jours il s'est donc remis en campagne électorale, utilisant d'ailleurs les moyens municipaux - ce qui apparaît largement abusif aux yeux de nombreux contribuables. Comme à son habitude, Manuel Aeschlimann considère qu'il n'est pas indispensable qu'un fait soit vrai, pour l'annoncer quand même.

Les contribuables trompés par un tract UMP

Le tract distribué au marché dimanche matin est assez surréaliste, puisqu'il semble annoncer, par une formule très ambigüe, une baisse des impôts. En réalité il s'agit d'une simple supercherie. En effet la majorité municipale UMP a voté le maintien des mêmes taux d'imposition qu'en 2014, il n'y a donc aucune baisse des taux inscrite au budget 2015. Cela n'empêche pas le tract de titrer que "la baisse des impôts locaux est maintenue". Que signifie cette phrase ? En fait rien. Les taux 2014 (qui en effet étaient très légèrement inférieurs à ceux de 2013, environ -0,4 %) sont reconduits à l'identique. Cela permet au maire d'affirmer qu'il "baisse encore" les taux. L'an prochain, s'il maintient encore et toujours ces mêmes taux, il pourra à nouveau affirmer qu'il "baisse encore" les impôts et ainsi de suite... De la même façon qu'un boulanger qui baisserait le prix de la baguette de 90 centimes à 89 centimes, puis conserverait le prix de 89 centimes pendant des mois, pourrait afficher sur sa vitrine "Ici, chaque jour on baisse le prix du pain"... Une manipulation sémantique qui paraît idiote, mais qui peut tromper certaines personnes inattentives. D'ailleurs la même ruse était utilisée par Aeschlimann lorsqu'il affirmait que son prédécesseur PS montait les impôts chaque année. Le taux restait stable d'année en année, en réalité, mais selon Aeschlimann quand un taux ne baisse pas, c'est forcément qu'il monte. Après Dada et André Breton, M.Aeschlimann inaugure une nouvelle forme de surréalisme... politique !

De nombreux Asniérois ont protesté après la diffusion d'un tract mensonger par les élus UMP (ci dessous un militant du maire, tout sourire, distribuant le tract mensonger)

Aeschlimann annonce une fausse baisse des impôts

Partager cet article

Repost 0