Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La rumeur comme arme de destruction (politique) massive...

M. Aeschlimann a toujours été champion pour se débarrasser de ses amis encombrants comme de ses ennemis déclarés grâce à une arme super-efficace : la rumeur massivement diffusée. Ce procédé poserait un problème moral à un candidat lambda, mais pour Aeschlimann cela coule de source : il faut nuire à l'adversaire en dégradant durablement sa réputation aux yeux de l'opinion. Ce qui est surprenant, c'est la grosseur de la ficelle et l'énormité des rumeurs inventées à cette fin. Mais comme on dit "plus c'est gros..." et plus les "hoax" sont crus par des citoyens souvent déboussolés.

Des messes noires en mairie ? Bidon !

Flash-back sur le premier mandat d'Aeschlimann. Pour se débarrasser d'un de ses adjoints, Olivier Chazoule possible rival, Aeschlimann envoie (aux frais de la Ville, bien entendu) un épais dossier à tous les Asniérois expliquant que cet élu est le gourou d'une secte et organise des messes noires au sein de l'Hôtel de Ville. Malgré ses vigoureuses protestations l'élu est débarqué, démis de ses fonctions et finit par quitter la ville, ridiculisé.

Plus tard, pour éliminer son adversaire Dominique Riera, conseiller général PS, Aeschlimann fait envoyer une propagande massive faisant passer l'élu pour "absentéiste". Ayant remarqué que le socialiste avait manqué une réunion au conseil général, il relève les points à l'ordre du jour et fait croire que cet élu a été absent à une vingtaine de réunions thématiques. Riera aura du mal à se défaire de cette réputation de "grand absent" et ne sera pas ré-élu.

A cette même époque, des rumeurs de corruption couraient sur Josiane Fischer, qui menaçait alors le pouvoir d'Aeschlimann... l'élue ayant porté plainte, un procès mit en cause l'entourage proche d'Aeschlimann comme auteur de ces diffamations (affaire du "Corbeau")

Un film "porno" en mairie ? Bidon !

En 2014, pour discréditer Julien Richard, responsable local d'un nouveau parti de centre-gauche le Front Démocrate, il propage la rumeur que cet ancien adjoint au maire de Pietrasanta a tourné un film pornographique en salle des mariages. En réalité, le film est une comédie grand public, tournée en partie à Asnières par une association audiovisuelle asniéroise, qui a seulement reconstitué une scène de procès en transformant la salle du conseil municipal en tribunal pour les besoins du tournage, mais Aeschlimann diffuse un montage truqué de la vidéo et communique abondamment sur le "porno d'Asnières". Ce hoax si croustillant est repris par les médias, avant d'être démenti quelques jours plus tard. La rumeur est réactivée régulièrement, malgré les poursuites judiciaires contre Aeschlimann pour diffamations.

Pour salir la réputation de l'ancien maire et député Sébastien Pietrasanta (réputé pour son intégrité morale), Aeschlimann multiplie les rumeurs qu'il fait relayer par ses militants dévoués. Pietrasanta est accusé d'avoir volé des ordinateurs (affaire classée sans suite par la Justice), il est aussi présenté comme "l'élu le plus riche des Hauts de Seine" (pour mieux le faire croire, Aeschlimann truque les indemnités de l'ancien maire, et diffuse les faux chiffres sur internet, par tracts et par affiches).

Des agents secrets candidats Divers Droite ? Bidon !

Mais le plus incroyable reste ce dvd distribué aux commerçants et habitants, durant ces dernières semaines (dont cette fois Aeschlimann nie être l'auteur...mais le doute n'est pas vraiment de mise). Ce dvd s'attaque aux rivaux de droite d'Aeschlimann, le tandem Déchenoix - Pourbagher. Le premier est un ex-conseiller général UMP, le second est l'ancien directeur de cabinet d'Aeschlimann, deux anciens alliés auxquels Aeschlimann voue une haine sans borne. Dans le dvd, le duo est carrément accusé de travailler pour la République Islamique d'Iran. Le dvd explique que Déchenoix et Pourbagher s'apprêtent à livrer des secrets d'Etat à l'Iran pour lui permettre de concevoir l'arme nucléaire ! A ce stade, le hoax devient un cas d'école ! La vidéo présente un reportage diffusé effectivement à la télévision iranienne sur Francis Pourbagher iranien d'origine, mais ses propos sont traduits de manière fantaisiste avec une voix-off ajoutée afin de le faire passer pour un agent secret en mission à Asnières. Les intéressés ont porté plainte contre cette vidéo largement diffusée...et qui a eu une certaine efficacité puisque le duo a fait un score très décevant au premier tour des municipales, ne lui permettant pas de se maintenir au second tour. Mission accomplie.

CAPTURES D'ECRAN DE LA VIDEO DIFFAMATOIRE VISANT LES RIVAUX D'AESCHLIMANN.

CAPTURES D'ECRAN DE LA VIDEO DIFFAMATOIRE VISANT LES RIVAUX D'AESCHLIMANN.

CAPTURES D'ECRAN DES "REVELATIONS" FAITES PAR AESCHLIMANN ET SON ADJOINT BRUGERE SUR UN SOI-DISANT TOURNAGE "PORNO"...

CAPTURES D'ECRAN DES "REVELATIONS" FAITES PAR AESCHLIMANN ET SON ADJOINT BRUGERE SUR UN SOI-DISANT TOURNAGE "PORNO"...

Partager cet article

Repost 0