Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'est ce que "100% ASNIERES" ? C'est la question que se posent, de bonne foi, de nombreux Asniérois. Lorsqu'ils interrogent les militants de cette organisation, ils se voient répondre, en gros:  "nous sommes un groupe de citoyens motivés pour améliorer notre ville, apolitiques mais hostiles au maire PS qui ne fait que de très vilaines choses...". Pourtant la réalité est toute autre!

Enquête sur cette organisation pas du tout "apolitique" comme elle voudrait le faire croire.

 

Sous une apparence apolitique, "100% Asnières" est un "micro-parti" créé de toute pièce par le couple Aeschlimann et regroupant des militants UMP restés fidèles. En d'autres termes il s'agit de leur "machine de guerre" pour reconquérir la ville, perdue en 2008 au profit du "Grand Rassemblement pour Asnières" de Sébastien Pietrasanta.

Les observateurs ne peuvent guère s'y tromper, puisque les militants de 100% Asnières collent en même temps les affiches de l'UMP. Leur base opérationnelle est située avenue d'Argenteuil dans les locaux de l'UMP et du couple Aeschlimann. L'appellation "100% Asnières" est donc un simple paravent pour attirer dans les filets de l'UMP d'Asnières quelques naïfs

 

Un micro-parti contrôlé par le clan Aeschlimann

 

Mais qu'est-ce qu'un micro-parti? Les micros partis sont des associations reconnues par la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques comme formations politiques. Concrètement, cela signifie que des associations politiques locales peuvent se constituer de façon autonome et bénéficier de la déductibilité à hauteur de 66 % des dons  reçus. Cette démarche est parfaitement légale et est utilisée par de nombreux acteurs politiques en France de toutes tendances (la droite est tout de même championne des micros partis, selon une étude récente).

Présidé par Marie-Dominique Aeschlimann, 100% Asnières oeuvre donc au retour aux affaires de l'ancien député-maire et son épouse, avec comme objectif premier de marginaliser les autres candidats déclarés de la droite asniéroise parmi lesquels le conseiller général UMP Dechenoix ou encore l'ancien responsables des jeunes UMP Thierry Le Gac qui se disputent l'investiture.

Ce micro-parti organise et finance des campagnes d'affichage mais aussi des meetings comme celui de février à l'espace Concorde en présence de Roger Karoutchi et Valérie Pécresse. Plusieurs participants à la soirée avaient d'ailleurs compris, à cette occasion, qu'il ne s'agissait pas d'une organisation apolitique en découvrant les drapeaux UMP et tracts sarkozystes abondamment distribués dans la salle. 100% Asnières est aussi actif sur internet, en propageant par exemple des rumeurs visant à déstabiliser le maire PS actuel et la municipalité (lire nos nombreux articles à ce sujet).

 

ump asnieres

Soirée de "100% Asnières" à l'espace Concorde, tout sauf apolitique!


Une autre question est de savoir le nombre réel de militants de ce micro-parti. Dans sa propagande, ce dernier affiche un soutien massif de la population qui trépignerait d'impatience de voir revenir l'ancien député-maire. Dans la réalité, les choses sont moins évidentes. Et les adhérents bien moins nombreux qu'annoncés.

 

Des militants moins nombreux qu'annoncés...

 

Le 4 novembre 2011, pour le lancement de son association, Manuel Aeschlimann revendiquait alors être rejoint par plus de 1000 Asniérois. Le 22 mars 2013, dans une interview dans le journal Première Heure, il déclare avoir 1500 supporters et membres.

Hélas pour lui, la vérification est aisée. Association déclarée en Préfecture des Hauts de Seine sous le numéro d’enregistrement W922002968 et agrément de la CNCCFP numéro 975 du 28 Février 2011, l'accès à la comptabilité de l’association est publique.

 Le Journal Officiel de la République Française n°0301 du 27 décembre 2012 (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000026836142&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id) nous apprend ainsi que pour l’année 2012, 100% Asnières a reçu 2 908 euros au titre de « Cotisations des adhérents ». Sachant que l’adhésion minimum est de 5 euros par personne, de 8 euros pour un couple, nous arrivons à une fourchette, selon les modes de calcul, allant de 581 à 726 adhérents au grand maximum. Probablement autour de 600 selon une source bien informée.

Ce qui n'est pas ridicule, mais très loin de l'affluence clamée par le couple Aeschlimann, qui n'en est plus à une manipulation des chiffres près.


 

Partager cet article

Repost 0