Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

yade.jpg

 Fraîchement débarquée sur nos terres asniéroises dans l'espoir de conquérir le leadership de la droite locale en renvoyant le couple Aeschlimann dansses foyers, Rama Yade s'est vite mise au diapason: elle utilise le mensonge comme arme électorale et ne craint pas d'affirmer des énormités dans ses tracts, ce qui témoigne soit de sa méconnaissance des dossiers locaux, soit de son manque total de scrupules.

Il serait fastidieux d'énumérer tous les bobards publiés dans son dernier journal de campagne. Prenons quelques exemples.

Elle s'attribue des mérites qu'elle n'a pas.

PAGE 1:  dans le chapitre "Une élue locale à votre écoute depuis 4 ans" (cela fait sourire quand on constate son absentéisme à Colombes) elle tresse elle-même ses lauriers,  évoquant son action d'élue en des termes très flous ("je me suis battue pour la défense de l'artisanat et du commerce, pour la réduction de la dette régionale...." ) et affirme ses choix:  "je m'oppose à l'intercommunialité (sic) de Colombes et Asnières (...) au stationnement payant(...)"

S'opposer au stationnement payant n'a pas grand sens alors qu'il est en vigueur presque partout, habitants et commerçants y sont d'ailleurs favorables.Quant à son opposition à l"intercommunialité (sic)" elle est étonnante car nul n'a entendu Rama Yade s'opposer à N.Sarkozy et F.Fillon qui ont rendu l'intercommunalité obligatoire en France.

Ensuite elle s'attribue des "initiatives importantes" comme "l'arrivée de la Brigade Anti-Criminalité à Asnières et Colombes".. arrivée qui ne doit rien à Rama Yade mais tout aux maires des deux villes qui ont obtenu cette brigade du Ministère de l'Intérieur. 

Des contre-vérités comme s'il en pleuvait...

PAGE 2 , son long éditorial est truffé d'attaques contre son rival UMP, touché par les "affaires", mais aussi contre les élus socialistes. Problème, les arguments relèvent de l'intox pure et simple. Exemples:

"Elu par défaut à la mairie d'Asnières en 2008, le candidat socialiste a trahi toutes ses promesses! Après s'être débarrassé du Grand Rassemblement, la coalition multipartite que les Asniérois y compris de droite, avaient élue, pour diriger tout seul (...)"

Quelles promesses ont été trahies? On aimerait les connaitre! Au contraire près de 90 % des engagements de campagne de S.PIETRASANTA ont été tenus comme il a été démontré lors d'une récente séance du conseil municipal. 

Quant au Grand Rassemblement rassemblant des élus de toutes tendances, du PS aux Verts en passant par le Modem, non-inscrits et divers droite...il existe toujours et dirige la ville!

Des histoires invraisemblables... 

Les bobards s'enchaînent, citons seulement le plus énorme, lorsqu'elle énumère les griefs qu'elle fait au maire d'Asnières: "des idées farfelues de séquestration des directeurs d'écoles pour faire parler de lui"...   Comment imaginer que S.Pietrasanta aurait eu l'intention de séquestrer quiconque au sein des écoles de la ville?? Aussi incroyable que cela puisse paraître, une vidéo diffamatoire non signée (mais que nous avions déjà attribuée à Rama Yade sans en avoir la preuve formelle) avait en effet été diffusée sur youtube expliquant que le maire d'Asnières avait séquestré des enseignants le jour où il est allé faire cours lui-même dans une classe de l'école Fontaine afin de dénoncer devant les médias le non remplacement des professeurs absents. En vérité,bien sûr, personne n'avait été séquestré ce jour là, parents d'élèves, professeurs et directeurs d'écoles ayant décidé en commun cette action médiatique pour attirer l'attention de l'Education Nationale. Mais Rama Yade ment sans vergogne pour diaboliser son adversaire socialiste et le faire passer pour un dangereux personnage, quasi terroriste.

Dans les pages suivantes elle fait preuve du même manque de sérieux: chiffres tronqués sur la sécurité, affirmations erronées attaques contre la police municipale asniéroise ("les policiers? on ne les voit plus! ") contre la vidéo protection (" des caméras qui coûtent cher!")... Elle critique le manque d'effectifs de la police nationale mais ces dernières années,  jamais on n'a entendu Yade contester la politique du gouvernement qui réduisait policiers et gendarmes, notamment sur notre circonscription!

Plus loin elle aborde les finances avec le même manque de sérieux. Et égratigne les élus socialistes: "élus sur la promesse du désendettement et de la baisse des impôts, les socialistes ont fait l'inverse". D'une part la majorité municipale asniéroise s'emploie bel et bien à désendetter la ville, avec un succès reconnu (même s'il reste encore beaucoup à faire), d'autre part jamais promesse n'a été faite de "diminuer les impôts"! (les recettes fiscales ayant toujours été notoirement insuffisantes à Asnières).

 

Bref, beaucoup d'attaques, peu de propositions. Et parmi celles-ci, beaucoup de choses déjà mises en place (mais Yade l'ignore sûrement). On le voit, sans aucune connaissance des dossiers locaux, étonnamment mal entourée, Rama Yade prend les électeurs pour des crédules et adopte les méthodes peu reluisantes de son rival UMP.


Partager cet article

Repost 0