Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avons été alertés sur une drôle de vidéo qui circule sur youtube, intitulée "Le maire d'Asnières veut séquestrer les directeurs d'écoles". La vidéo est signée "Marie-Christine Baillet", maire-adjointe (PS) à l'Education, mais il s'agit évidemment d'une usurpation d'identité, l'élue n'étant pas à l'origine de cette vidéo diffamatoire et délirante qui prétend que le maire a pour projet des actions violentes dans les écoles contre les enseignants et les directeurs.

Cette vidéo prétend plusieurs choses: 1 que tout va bien dans les écoles, que le ministère de l'Education fait parfaitement son travail et que la mairie d'Asnières n'a aucune raison de dénoncer un quelconque manque de moyens. 2 que le maire d'Asnières s'est livré à une manipulation le jour où il est allé remplacer un professeur absent à l'école Fontaine pour dénoncer le non-remplacement des enseignants. Selon la vidéo, l'enseignante n'aurait pas réellement été absente ce jour là, la mairie l'aurait empêché de venir en cours; pire, le maire aurait projeté de séquestrer la directrice de l'école et menacerait de commettre d'autres méfaits dans les écoles maternelles ou élémentaires.

Cette vidéo surréaliste a néanmoins semé un certain trouble parmi les parents d'élèves qui l'ont reçu par email, d'autant que l'email était -faussement- signé "M.C.Baillet".

Nous avons contacté cette dernière qui nous a fourni les informations suivantes :

"Cette vidéo est une manipulation. Elle nous accuse d'avoir manigancé, Monsieur le Maire et moi-même, une opération de séquestration sur une directrice. C'est évidemment totalement faux.

Monsieur le Maire a fait classe durant une matinée à l'école Fontaine, cette initiative a été proposée lors de la réunion de mobilisation du 21 janvier 2012 réunissant des parents d’élèves et des directeurs d’école et sachant que depuis la rentrée un enseignant tous les 3 jours n’est pas remplacé dans notre ville.

 

Notre seule volonté est de défendre lécole publique. Dans la mesure où cette vidéo est diffamatoire à l’encontre de Monsieur le Maire et qu’elle utilise mon identité pour s’adonner à une politique de caniveau profitant  de l’ambiance délétère qui entoure la campagne électorale présidentielle, nous avons décidé Monsieur le Maire et moi-même de déposer plainte.

 

Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui nous ont transmis des messages de sympathie après l’envoi de cette vidéo".

 

Les propos de Madame Baillet ont été, depuis, confirmés publiquement par les participants à la fameuse réunion de mobilisation - enseignants ou parents- qui démentent totalement les allégations de la vidéo bidon.

Personne ne sait réellement qui est à l'origine de cet envoi, mais il semblerait que pour une fois, le député Aeschlimann ne soit pas suspect. En effet, certains indices (relevés dans la réalisation de la vidéo) rapprochent cette bande d'autres déjà réalisées par l'entourage de Rama Yade. Il n'existe pour le moment aucune preuve formelle et nous vous tiendrons au courant des suites judiciaires de cette affaire, qui hélas préfigure une campagne de caniveau pour les élections présidentielles et les législatives à Asnières.

 

Image-165.png

Extrait de la vidéo-intox, envoyée avec le commentaire suivant: "Découvrez les pratiques inadmissibles du maire d’Asnières Pietrasanta qui instrumentalise vos enfants à des fins électorale. Dans le plus grand secret, découvrez comment le Maire Pietransanta ainsi que son élu Marie-Christine Baillet orchestre la séquestration des directeurs d’école de sa ville !"     (orthographe d'origine)


Partager cet article

Repost 0