Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mois de janvier est la période où les partis politiques organisent leurs soirées de Voeux, destinées à galvaniser les troupes. Asnières n'échappe pas à la règle. En quelques jours, le PS, l'UMP (affublée de son faux-nez "apolitique et local" 100% ASNIERES) et le Parti Radical de Rama Yade ont convié les Asniérois, avec des fortunes diverses.

 

Première à dégainer ses parts de galette, Rama Yade avait choisi le cadre d'un restaurant chic (celui du Medef, le syndicat patronal) pour présenter ses voeux. Hélas pour elle, 120 personnes seulement ont s le déplacement, dont une bonne partie de militants franciliens. Les observateurs ont noté la présence de quelques partisans de la première adjointe J.Fischer et quelques "divers droite" qui avaient l'air plutôt déboussolés et déçus du peu de succès de la soirée.

Le 24 janvier c'est le PS qui a invité ses sympathisants à l'Espace Concorde, en présence de Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande. Après un petit concert de jazz, plusieurs orateurs se sont succédés à la tribune dont le maire Sébastien Pietrasanta, très applaudi. Puis Pierre Moscovici, en habile orateur, s'est lancé dans un discours-fleuve mobilisateur en diable (mais un peu long aux goûts de certains). Environ 500 personnes étaient présentes (il y avait 400 places assises, et une centaine de personnes debout) dont une cinquantaine de militants de Colombes. Une soirée réussie pour le PS qui n'avait jamais réussi à réunir autant de monde pour ses voeux.

 

L'UMP s'auto-proclame vainqueur

 

La dernière soirée a été celle des Aeschlimann (à la tête de l'UMP locale et du micro-parti "100% Asnières"). Une réussite également, avec une participation presque aussi importante que celle de la soirée PS. Détail amusant, Manuel Aeschlimann qui tenait absolument à "faire mieux" que ses concurrents, a annoncé des chiffres exagérés et en hausse constante: 600, puis 700 personnes. En observant la photo publiée sur le blog du député, on dénombre environ 400 participants sarkozystes, pour la plupart des personnes âgées. Selon un observateur présent, le député s'attendait à davantage de monde. Cela étant, ces deux dernières soirées de voeux démontrent que les principaux partis asniérois, PS et UMP, sont mobilisés à l'orée des campagnes présidentielles et législatives. Et met en lumière également le peu d'impact sur le terrain de la supposée candidature de la reine des médias Rama Yade, qui n'a décidément pas encore tiré la fève.  

 

 

galette-des-rois.jpg

400 personnes pour l'UMP, 500 pour le PS... les galettes politiques ont attiré du monde en cette année électorale.

Partager cet article

Repost 0