Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les "oublis" d'Aeschlimann sur les impôts

Chaque année, entre 2008 et 2014, le groupe UMP au conseil municipal d'Asnières prétendait que la hausse de 17% du taux communal décidée par la municipalité Pietrasanta (PS)-Fischer (Divers Droite)-Leblond (Modem) en 2009 était inutile , et prônait une baisse de 17% de ce même taux. Cette hausse avait été décidée afin de restaurer des marges de manoeuvres face à la situation périlleuse des finances locales (emprunts toxiques, etc) Revenu aux affaires en 2014, M.Aeschlimann n'a pas mis en application cette théorie, ne réduisant le taux d'imposition que de moins d'1% au grand désespoir de ses électeurs.

M.Aeschlimann a accompagné cette annonce d'un argumentaire sur la fiscalité, mais le maire a énoncé de nombreuses contre-vérités. Il a aussi menti par omission. Prenons l'exemple de la taxe foncière, voici un rappel de quelques vérités "oubliées" par la propagande municipale.

Selon Aeschlimann, Pietrasanta aurait fait flamber la fiscalité, en réalité...bien moins que lui!

Augmentation globale de 2002 à 2007 : 31.60 % : cumul de 6 exercices Aeschlimann

Augmentation globale de 2008 à 2013 : 20.50 % : cumul de 6 exercices Pietrasanta

Evolution du taux TF de 2002 à 2007 (Aeschlimann) : 18.24 %

Evolution du taux TF de 2008 à 2013 (Pietrasanta) : 17.00 %

(hausse du taux en 2009 puis aucune hausse entre 2009 et 2014)

On voit donc que la mandature Pietrasanta a fortement freiné la taxe foncière globale et maîtrisé le taux communal, selon les préconisations de la Cour des Comptes.

Lorsque M.Aeschlimann accuse les députés PS d'augmenter les bases, c'est exact mais moins que les députés UMP! Sous la présidence Sarkozy la majorité UMP a monté les bases de 1,81% en moyenne chaque année. L'an dernier, la majorité PS a monté les bases de 0,9 % "seulement".

Enfin, M.Aeschlimann accuse les socialistes d'être responsables de l'augmentation de la part départementale. En réalité, c'est sous le gouvernement Fillon que cette augmentation a été la plus forte avec 44% d'augmentation! (soit 7,08%). La propagande de l'UMP d'Asnières se heurte encore une fois à la réalité des chiffres.

Ci-dessous, exemple d'un pavillon à Asnières (merci à notre expert Thierry):

Les "oublis" d'Aeschlimann sur les impôts

Partager cet article

Repost 0